Pas d’Ultras, pas de chocolat !

La polémique enfle suite à l’interdiction du tifo des UltraMarines Bordeaux 1987 par la Préfecture de Gironde lors du match de Ligue 1, Bordeaux – Lyon.

La Ligue de Football Professionnel a décidé de convoquer 5 clubs de l’élite du football Français à cause de l’attitude de leurs supporters. Il s’agit des Girondins de Bordeaux, de l’Olympique Lyonnais, de l’OGC Nice, de l’AS Saint-Etienne et du Montpellier Hérault SC. Les griefs retenus contre les groupes de supporters de ces clubs sont : des actes racistes et l’utilisation de fumigènes dans les stades.

Supporter son club n’est pas un crime

Il faut tout d’abord savoir que les accusations d’actes racistes ne concernent que l’Olympique Lyonnais ! Et en ce qui concerne l’utilisation des fumigènes, Nicolas Hourcade, sociologue à l’École Centrale de Lyon, les décrit comme « faisant partie intégrante de la culture Ultra », dans un article publié par Rue 89. Autrement dit, il y en a toujours eu et il y en aura toujours.

Ses principales réserves proviennent du fait que la plupart des fumigènes utilisés, à Bordeaux ou ailleurs, sont fabriqués à la maison et ne remplissent pas les conditions de sécurité optimales. De plus, selon Daniela Wurbs, supportrice du club mythique Sankt Pauli, les fumigènes lancés sur la pelouse, et donc potentiellement les plus dangereux, le sont uniquement par peur d’être arrêté. Elle se dit également en faveur « d’un usage contrôlé et sécurisé de la pyrotechnie, parce que nous savons que beaucoup de supporters sont très attachés à l’usage de fumigènes […] [Elle croit] vraiment que la pyrotechnie est un aspect essentiel de la culture ultra. »

Au lieu d’interdire toute forme de supportérisme, les dirigeants feraient mieux de trouver des solutions plus adaptées à la libre expression des Ultras, dans des conditions de sécurité optimales !

Jusqu’alors, personne n’a proposé de véritable solution au problème des fumigènes ou des engins pyrotechniques, seulement des sanctions. Pourquoi ne pas identifier quelques personnes membres des groupes de supporters, leur faire suivre une formation sur la manipulation des fumigènes, de façon à ce que les stades puissent se parer de plusieurs couleurs, offrir un magnifique spectacle à vivre et à voir ?

Pourquoi vouloir faire de nos stades des endroits sans vie où ne viendraient que quelques spectateurs, qui regarderaient un match de foot dans un silence de cathédrale, à l’image du Parc des Princes de Robin Leproux ? Cet exemple est toutefois à relativiser, le Parc des Princes ayant eu besoin d’être littéralement pacifié.

Pour les clubs aussi, les supporters sont importants ! Ils poussent les joueurs à se transcender, à se dépasser, à se battre pour les couleurs qu’ils portent et représentent ! Francis Gillot le soulignait d’ailleurs lors de la conférence de presse après Bordeaux – Lyon.

Les dirigeants oublient trop souvent que les Ultras aussi font partie du spectacle et qu’ils ont une part non négligeable dans l’attitude et dans les résultats de leur équipe.

Ils ne connaissent pas les sentiments que peuvent éprouver les supporters qui viennent vivre un match au stade, la boule au ventre qui nous étreint avant un match important, l’excitation lorsque le match approche, la joie immense et la déception tout aussi grande lorsque l’équipe gagne ou perd. Et pourtant, ils en parlent comme s’ils le vivaient tous les jours.

Messieurs, supporter un club n’est pas un crime, contrairement à ce que vous essayez de faire croire ! Nous ne sommes pas des délinquants qui ne viennent au stade que pour créer des tensions ou chercher les embrouilles ! La très grande majorité vient au stade pour soutenir son équipe, chanter jusqu’à s’en casser la voix et finalement passer un bon moment.

Mais peut-être préférez-vous l’ambiance survoltée du Stade Louis II de Monaco…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s