La Ligue 1, trop snob pour l’Europa League ?

Chaque saison, c’est la même rengaine. Tous les entraineurs de Ligue 1 veulent qualifier leur équipe pour une coupe d’Europe, Ligue des Champions ou Europa League. Pour cela, ils misent soit sur le championnat, soit sur la Coupe de France ou la Coupe de la Ligue.

Et chaque saison, le constat reste le même : ce sont les remplaçants qui profitent de l’Europa League pendant que le coach fait souffler les joueurs majeurs en prévision du prochain match de championnat.

Les clubs Français se battent chaque année pour décrocher une place en Ligue des Champions et semblent se rabattre, bon gré mal gré, sur l’Europa League, lorsqu’ils y accèdent.

La Ligue 1 a-t-elle un problème avec l’Europa League ?

Financièrement, elle ne rapporte rien, et c’est sans doute ce qui chagrine les clubs, devenus machines à sous au détriment du prestige sportif.

"Quoi ? Jouer le jeudi soir sur W9 ? Tu pensais vraiment que ça me ferait rigoler ?"

Malheureusement pour notre Ligue 1, tous les clubs Européens ne réagissent pas comme cela et les clubs Russes ou Portugais ne se font pas prier pour aller décrocher la C3.

Ce qui conduit à la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui. Chaque année, le coefficient UEFA permet de déterminer le nombre de places Européennes attribuées pour chaque championnat ainsi que le nombre de tours préliminaires que certains clubs devront franchir pour accéder aux phases de poules.

Pour la saison 2013-2014, le 3ème de Ligue 1 devra franchir 2 tours préliminaires pour pouvoir participer à la Ligue des Champions. À force de refuser de jouer la « petite » Coupe d’Europe, les clubs de Ligue 1 vont alourdir un calendrier déjà surchargé, selon de nombreux coaches, joueurs et supporters.

"Jouer une Coupe d'Europe ? Plutôt 2 fois qu'une ! Quoi ? Le jeudi ? C'est bon, je te dis !"

De plus, les clubs engagés en C1 vont se donner à fond lors de la phase de poules et abandonneront complètement la compétition dès qu’ils seront reversés en Europa League.

Mais, compte-tenu des adversaires et des qualités des clubs Français, sans vouloir leur faire insulte, ne vaudrait-il pas mieux concourir à fond dans une compétition moins prestigieuse mais dans laquelle on pourra enrichir le palmarès du club plutôt que de vouloir atteindre le Saint-Graal dans une compétition où les adversaires seront plus coriaces et mieux armés ?

Aujourd’hui, les clubs Français n’ont que très peu de chance de bien figurer en Ligue des Champions mais pourraient faire de belles prestations en jouant à fond la C3.

De plus, cela permettrait de rendre le championnat de France plus attractif en montrant aux joueurs qui évoluent sur le Vieux Continent que les clubs Français aussi ont de l’ambition et qu’ils vont pouvoir y allonger leur palmarès.

Enfin, les récentes éliminations des 2 Manchester nous ont montré que le niveau n’est pas aussi faible qu’on nous le laisse penser et qu’arriver au bout de la compétition est un véritable challenge.

Mais les entraîneurs de nos clubs préfèrent sans doute être de petits poissons dans un gros bocal !

Publicités