La liste de Lolo

Cette semaine, Laurent Blanc a dévoilé la deuxième partie de sa liste des présélectionnés pour l’Euro 2012. Après avoir dévoilé les noms des Français de l’étranger, le sélectionneur nous a donné du grain à moudre avec les Français de Ligue 1.

Côté gardiens, Blanc reprend son trio habituel, composé d’Hugo Lloris, Steve Mandanda, malgré une saison en demi-teinte et Cédric Carrasso en 3ème gardien.

En défense, il a appelé Evra, Clichy, Koscielny, Méxès, Rami, Yanga-Mbiwa, qui fait son apparition dans le groupe France, Réveillère et Debuchy.

Au milieu, nous retrouverons Matuidi, M’Vila, Diarra, Cabaye, Malouda, Nasri, Gourcuff et Martin.

L’attaque, quant à elle, sera composée de Ribéry, Benzema, Ben Arfa, qui fait son retour, Giroud, Ménèz, Rémy et Valbuena.

Si certains choix sont indiscutables, ou presque, d’autres prêtent à polémique. Lors de sa conférence de présentation, Laurent Blanc a évoqué tout et son contraire, ou presque.

« Je suis le sélectionneur, je décide et vous vous taisez ! »

Il justifie les présences de Yoann Gourcuff, Alou Diarra et Loïc Rémy par le besoin de conserver une dynamique de groupe, mais appelle Mapou Yanga-Mbiwa pour la première fois.

Gourcuff doit sa sélection au fait que le sélectionneur a déjà travaillé avec lui lors de leur passage à Bordeaux. Sinon, comment 18 matches sur l’ensemble de la saison pourraient justifier sa présence ? D’ailleurs, Laurent Blanc ne s’en est pas caché, il a annoncé avoir sélectionné le Lyonnais pour son profil et son potentiel, plus que pour ses dernières performances.

Blanc a également demandé des joueurs « compétitifs ». Là aussi, cette déclaration donne à réfléchir, autour du cas Loïc Rémy. L’attaquant Marseillais s’est blessé lors de la 37ème journée de championnat. Pourquoi le présélectionner alors que sa situation reste incertaine ?

Idem pour Florent Malouda, mis au repos avec Chelsea en prévision de la finale de Ligue des Champions suite à une légère blessure à la jambe. D’autant que le Français, très en vue avec les Blues la saison dernière, n’est plus le titulaire indiscutable de l’équipe Londonienne.

Il y a également le cas du défenseur Parisien Mamadou Sakho. Laurent Blanc ne le prend pas, à cause de ses dernières prestations avec le PSG. Mais il fait venir Diarra, qui n’est pas non plus à la fête ces 2 dernières saisons. L’ancien Bordelais n’apporte pas grand chose en équipe de France, ralentissant souvent le jeu et n’étant plus aussi déterminant à la récupération. C’est là qu’un Rio Mavuba aurait été intéressant, plus rapide, plus hargneux et plus décisif que Diarra. D’autant que Yann M’Vila traverse lui aussi une mauvaise passe avec le Stade Rennais, tant sur le plan personnel, puisqu’il est impliqué dans plusieurs affaires, que sur le plan footballistique avec une équipe Rennaise en perte de vitesse.

Au final, cette liste peut sembler discutable sur les qualités mêmes de certains joueurs, mais les justifications avancées par le sélectionneur viennent contredire certains choix. Pourquoi Gourcuff, Diarra, Malouda et Rémy ? Pourquoi pas de Mavuba ?

Et surtout, pourquoi l’équipe la plus représentée en équipe de France est le 10ème du championnat de France ? Ce classement doit bien témoigner du niveau réel des joueurs qui la compose, avec un Morgan Amalfitano sorti du groupe Bleu et un Valbuena qui passe plus de temps à se rouler par terre qu’à faire des actions décisives depuis le mois de janvier.

Dans quelques jours, nous connaîtrons les 23 qui iront à l’Euro. En espérant que certains choix, discutables à ce jour, soient corrigés d’ici là.

Publicités