Cher Pôle Emploi

Cher Pôle Emploi,

20120123-042042.jpg

Je souhaite te faire part de plusieurs de mes doléances. Vois-tu, après avoir terminé mes études, j’ai du faire appel à toi, plus ou moins contraint et forcé.

Plusieurs de mes amis m’avaient mis en garde. Ils m’avaient dit que tu étais inutile, qu’il ne fallait pas trop compter sur toi. Je leur répondais qu’on verrait bien.

Et force est de constater qu’ils n’avaient pas complètement tort. Aussi je me permets de t’adresser cette petite lettre, sans rancune aucune. J’espère simplement qu’elle t’aidera à t’améliorer.

Tout d’abord, je souhaite te parler des personnes qui travaillent chez toi. « Je ne peux pas vous aider » n’est pas une réponse acceptable pour une personne au chômage. Parce que, si toi, tu ne peux rien faire, vers qui se tourner ?

De même que « la formation que vous demandez peut être refusée si elle ne correspond pas aux critères des postes visés ». Comment puis-je trouver du travail (sans faire mention d’un poste en particulier) si je n’ai pas les qualifications pour l’occuper ?

Pour terminer sur les personnes qui travaillent chez toi, il faut leur dire d’adopter des attitudes de circonstances. « Votre demande d’indemnités va être refusée car vous avez été stagiaire toute votre vie » est déjà pénible à entendre, alors quand cette phrase est dite avec le sourire, elle est tout bonnement insupportable. Et puis, apprendre que les cotisations qui ont été prélevées sur mes maigres compensations de stage n’ont servi à rien ne me réjouit pas outre mesure, me l’annoncer avec l’air de se moquer de moi m’agace beaucoup.

Voilà, j’en ai fini avec l’accueil que l’on reçoit en espace Pôle Emploi. Passons maintenant à ton site web.

Ma première question, c’est « pourquoi des identifiants pour accéder à mon Espace Candidat et des identifiants différents pour l’actualisation mensuelle ? » Un seul identifiant et un seul mot de passe auraient été largement suffisant, tu ne crois pas ? La sécurité n’aurait pas été plus ou moins forte, elle aurait été globalement identique.

En ce qui concerne les offres d’emploi que tu fais remonter par les Alertes Mails, quand je demande des offres avec une expérience au niveau Débutant, je me fiche de recevoir des offres où on exige 3, 5 ou 10 ans d’expérience, étant donné que je n’en ai pas. Alors cible un peu mieux les profils des candidats, s’il te plaît. Il y a des requêtes et des algorithmes assez simples qui te faciliteront la tâche et qui te permettront de faire ressortir des offres en rapport avec le profil des candidats. D’autres y parviennent, pourquoi pas toi ?

De plus, sur les candidatures que j’ai pu faire parvenir par ton biais, certaines ont été refusées… par des conseillers Pôle Emploi. Mea Culpa, mon profil ne correspondait pas à 100% avec les demandes des employeurs. Mais si je ne dois postuler qu’aux offres qui me correspondent à 100%, je ne risque pas de trouver du travail.

Enfin, tes services de recherche d’emploi sont tellement efficaces que j’ai réussi à trouver un CDD pour les fêtes de fin d’année 2011. J’espère que tu auras senti poindre l’ironie dans cette phrase. Car je n’ai pu compter que sur moi-même et sur mes amis, contacts ou anciens collègues de mon « Réseau », si cher à mes formateurs à l’école, pour me dégoter cet emploi temporaire.

Pour en finir avec toi, je voudrais te toucher 2 mots à propos de ton serveur vocal. Il est tellement compliqué que tu es obligé de tout nous détailler à chaque fois. Et puis, ce serait génial si tu pouvais faire en sorte qu’on puisse parler rapidement et simplement à un conseiller. Bien souvent, avoir à faire à un être humain simplifie grandement les choses. Et en plus, tu vas pouvoir créer des emplois, mais chut, ça reste entre nous.

Voilà, je sais que je ne suis pas le seul dans cette situation, mais beaucoup de mes collègues chômeurs sont trop timides pour oser t’avouer leurs remarques. J’espère que ça ne te vexera pas et qu’au contraire, ça t’aidera à diminuer les chiffres du chômage et à améliorer tes services.

Je te prie d’agréer mes salutations les plus sincères.