Conte de Noël : La Confrérie des Moutons de Noël

Aujourd’hui, je vais vous raconter la belle Histoire de la Confrérie des Moutons de Noël.

En 0 av. JC, 3 Rois Mages se réunirent pour discuter de la meilleure façon de célébrer la naissance d’un enfant dans une ferme en Israël.

Après moultes discussions, ils décidèrent de lui offrir plusieurs présents. Le temps de choisir les cadeaux et de les apporter, ils furent rendus à la ferme au 25 Décembre. Le Hasard sait tout de même bien faire les choses.

« Nous Œuvrons pour Embellir nos Lignées », déclara le premier Roi Mage.

Un mouton de Noël, qui se planquait dans le fond de la grange, entendit la conversation et se hâta de la narrer dans un livre. Mais il commit une erreur lors du report de la citation. Les générations suivantes découvrirent la citation entachée de l’erreur du Mouton. « Nous Œuvrons pour Emmerder nos Lignées ».

Les ecclésiastiques qui s’emparèrent de ce livre lors des multiples assauts de Jérusalem découvrirent alors l’existence de la fête de Noël. Ils décidèrent de la populariser.

Pendant de nombreux siècles, cette période de l’année ne fut qu’un moment de partage et de grivoiseries en famille.

Mais, au début du 20ème siècle, le milieu du commerce s’empara de cette célébration, popularisant ainsi le personnage du Père Noël, pour émerveiller les enfants avant de leur faire verser toutes les larmes de leur corps en leur apprenant que l’homme barbu vêtu de rouge n’existe pas.

Cependant, le stratagème fonctionna à merveille. Et c’est ainsi que naquit, par la volonté de quelques sociétés commerciales désireuses d’accroitre les bénéfices de leurs actionnaires, la Confrérie des Moutons de Noël.

Le Père Noël et les enfants de la Confrérie des Moutons de Noël

 

Depuis, chaque année, lorsque Décembre pointe le bout de son nez, les membres de la CMN se réveillent en s’exclamant : « Dans 1 mois, c’est Noël ! Vite, allons tous nous entasser dans les magasins pour faire nos cadeaux ! »

Et tous les ans, c’est la même rengaine. Les membres de la Confrérie se réunissent dans les centres commerciaux et les magasins de centre-ville.

Ils y font leurs achats de Noël, vivant cette étape comme une corvée, maugréant contre leurs congénères, venus en même temps qu’eux.

Devant l’affluence toujours grandissante à l’approche du 25 Décembre, on constate que la Confrérie des Moutons de Noël compte chaque année, plus de membres que l’année précédente.

Et lorsque les résultats escomptés ne sont pas au rendez-vous, les membres dirigeant la Confrérie organisent le rappel des troupes à renforts d’écrans publicitaires ou de spots radio.

Pour que leurs actionnaires puissent s’en mettre plein les poches.

La Confrérie des Moutons de Noël a encore de beaux jours devant elle.

Publicités